temporel


temporel

temporel, elle [ tɑ̃pɔrɛl ] adj.
• v. 1190; temporal « époque » v. 1150; lat. ecclés. temporalis « du monde », class. « temporaire »
1Relig. Qui est du domaine du temps, des choses qui passent (opposé à éternel). « Son propre destin, reflet temporel de son éternité » (Daniel-Rops). « cet espoir du bonheur temporel » (Rousseau).
Par ext. Qui est du domaine des choses matérielles (opposé à spirituel,I, 3 o). séculier, terrestre. Biens temporels. Puissance temporelle de l'Église.
Subst. Le spirituel et le temporel. Saint Louis « c'est aussi [...] un administrateur du temporel » (Bernanos).
2(1798) Gramm. Qui concerne, qui marque le temps, les temps. Subordonnées temporelles : propositions circonstancielles de temps.
3 Philos. Relatif au temps; situé dans le temps (surtout opposé à spatial). « Mesurer [une œuvre] selon sa nature, spatiale ou temporelle » (Valéry). spatiotemporel. Déroulement temporel.
⊗ CONTR. Éternel, intemporel; spirituel.

temporel nom masculin Pouvoir temporel. Revenu attaché à un bénéfice ecclésiastique. ● temporel, temporelle adjectif (latin temporalis, de tempus, -oris, temps) Qui se rapporte, se situe dans le temps, est lié au temps (surtout par opposition à spatial) : Étudier un événement dans son déroulement temporel. Qui, étant situé dans le temps, a une durée limitée (par opposition à éternel) : L'existence temporelle de l'homme. Qui fait partie des choses matérielles, concerne les intérêts d'ici-bas, la vie terrestre (par opposition à spirituel) : Les biens temporels. Qui concerne la catégorie du temps ; qui est relatif au temps du verbe. Se dit d'une conjonction ou d'une locution conjonctive introduisant une proposition de temps (quand, lorsque, après que, depuis que, etc.). ● temporel, temporelle (citations) adjectif (latin temporalis, de tempus, -oris, temps) Paul Nizan Tours 1905-Audruicq, Pas-de-Calais, 1940 Nous serons temporels jusqu'aux os. Les Chiens de garde Masperotemporel, temporelle (difficultés) adjectif (latin temporalis, de tempus, -oris, temps) Sens Ne pas confondre ces deux adjectifs de forme proche. 1. Temporaire = provisoire, qui ne dure qu'un temps. Emploi temporaire. 2. Temporel = relatif au temps (par opposition, notamment, à spatial et à éternel ou spirituel). Mémoire temporelle et mémoire spatiale ; biens temporels et biens spirituels. ● temporel, temporelle (expressions) adjectif (latin temporalis, de tempus, -oris, temps) Pouvoir temporel, puissance temporelle, pouvoir des papes en tant que souverains territoriaux. Proposition temporelle ou temporelle (nom féminin), synonyme de proposition subordonnée de temps. Commutation temporelle, commutation électronique utilisant des voies de transmission numériques partagées dans le temps entre plusieurs communications simultanées. ● temporel, temporelle (synonymes) adjectif (latin temporalis, de tempus, -oris, temps) Qui se rapporte, se situe dans le temps, est lié...
Contraires :
Qui, étant situé dans le temps, a une durée limitée...
Synonymes :
- éphémère
Contraires :
- éternel
Qui fait partie des choses matérielles, concerne les intérêts d'ici-bas...
Synonymes :
- matériel
Contraires :
Proposition temporelle ou temporelle (nom féminin)
Synonymes :
- proposition subordonnée de temps

temporel, elle
adj. et n. m.
rI./r adj.
d1./d Qui passe avec le temps. Ant. éternel.
|| Par ext. Qui concerne les choses matérielles. Les biens temporels et les biens spirituels.
d2./d GRAM Qui a rapport à l'expression du temps. Proposition temporelle.
d3./d Qui se rapporte au temps, qui se déroule dans le temps.
rII./r n. m. Le temporel: la puissance temporelle.

⇒TEMPOREL, -ELLE, adj.
A. — 1. Qui concerne le temps, qui est marqué par le temps qui passe. Anton. éternel. Choses, beautés, richesses temporelles; existence temporelle; déroulement temporel d'un événement. La marche temporelle de l'humanité (COMTE, Philos. posit., t. 4, 1839-42, p. 57). C'est ainsi que parfois les furets de l'ouragan déterrent quelqu'une de ces bornes du hasard à leurs places quelconques depuis des siècles sous la couche opaque et temporelle du sable (PONGE, Parti pris, 1942, p. 83).
Empl. subst. masc. Ce qui a rapport avec le temps. [Les politiciens] entendaient (...) s'avantager ensemble de leur politique et de notre mystique, jouer toujours ensemble le temporel et l'éternel (PÉGUY, Notre jeun., 1910, p. 128).
2. Qui relève du monde matériel, de la finitude de la vie humaine. Synon. profane, séculier, terrestre; anton. spirituel. Chef, prince, souverain temporel; autorité, force, puissance temporelle. Le père trempe un voile dans l'eau, et le secouant sur la foule à genoux, procure la vie des cieux, à ceux qu'il ne pouvoit arracher à la mort temporelle (CHATEAUBR., Génie, t. 2, 1803, p. 466):
Les seuls profits de l'abbé consistent, en somme, dans les inévitables soucis que suscitent la conduite morale et la direction temporelle d'une abbaye.
HUYSMANS, En route, t. 2, 1895, p. 288.
Père temporel. Pouvoir temporel. V. pouvoir2.
Empl. subst. masc.
Vieilli. Bien, avoir, possession matérielle. De leur temporel, de tout ce qu'ils ont construit avec tant de peine, à la sueur de leur front et au prix même de leur patrimoine, c'est tout juste si les trois frères [Baillard] peuvent, sous le prête-nom de quelques pauvres sœurs demeurées fidèles, sauver le couvent de Sion pour leur servir d'abri (BARRÈS, Colline insp., 1913, p. 102).
♦ Ce qui est de l'ordre du matériel, du terrestre (par opposition au spirituel). L'Église, après s'être établie exclusivement dans la sphère du spirituel a fini par envelopper le temporel (PROUDHON, Révol. soc., 1852, p. 69).
♦ Revenu d'un bénéfice ecclésiastique. Le temporel de l'évêché, de l'abbaye (Foi t. 1 1968).
♦ Pouvoir civil, puissance temporelle. Et, dès lors, j'allais relever le pape outre mesure, l'entourer de pompe et d'hommage; je l'eusse amené à ne plus regretter son temporel, j'en aurais fait une idole (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 1046).
B. — LING. ,,Qui a rapport au temps naturel ou aux temps verbaux`` (MAR. Lex. 1951). La catégorie du temps concerne les relations temporelles dans la mesure où elles sont exprimées par des oppositions grammaticales et systématiques (MOUNIN 1974).
Proposition temporelle. Proposition circonstancielle de temps. Les propositions temporelles qui indiquent la simultanéité ou la postériorité du fait exprimé par la principale marquent un fait présent ou passé par rapport au verbe principal, c'est à dire un fait réel ou regardé comme tel (GREV. 1964, § 1018).
C.MUS., VERSIF. Qui concerne la durée. Le principe fondamental de la versification est lui-même conventionnel. Cela est démontré par l'existence et l'efficacité éprouvée de deux systèmes fort différents: celui des Grecs et des Romains, fondé sur la valeur temporelle des sons et la quantité des syllabes et le nôtre qui repose sur le nombre des syllabes et l'agencement des accents du langage (Jeux et sports, 1967, p. 750).
D. — PHILOS. Qui est relatif au concept du temps opposé à celui de l'espace. Dimension temporelle d'un événement. Que pouvons-nous sur cet objet qui, cette fois, ne peut rien sur nous? Mais nous pouvons sur lui. Nous pouvons le mesurer selon sa nature, spatiale ou temporelle (VALÉRY, Variété V, 1944, p. 308).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1175 vie temporal (p. oppos. à éternel, spirituel) (Ducs Normandie, 1735 ds T.-L.); 2. a) déb. XIIIe s. biens temporaus (GERBERT DE MONTREUIL, Continuation de Perceval, éd. M. Williams, 369); b) 1283 justice temporel, séculière, laïque, p. oppos. à justice esperituel, de la juridiction ecclésiastique (PHILIPPE DE BEAUMANOIR, Coutumes Beauvaisis, éd. A. Salmon, t. 1, p. 153); 3. a) 1330 subst. sing. « revenu qu'un ecclésiastique tire de son bénéfice » (Chartes et doc., 26, 15, 149 cité ds Actes du IVe colloque sur le m. fr., p. 108); b) 1511 id. « biens, revenus et puissance de l'Église » (GRINGORE, Jeu du Prince des Sotz ds Œuvres, éd. Ch. d'Héricault et A. de Montaiglon, t. 1, p. 224); 4. 1798 « qui concerne le temps des verbes » (DELARIVIÈRE, Élemens de Grammaire française, p. 117 ds BRUNOT t. 10, p. 595); 5. 1889 mus. « qui concerne la durée » (BENEDICTINS, Paléogr. mus., t. 2, p. 50); 6. 1927 philos. (S. JANKÉLÉVITCH, trad. Kretschmer, Manuel de psychol. méd., p. 199). Empr. au lat. temporalis « éphémère, qui ne dure qu'un temps », « ce qui se rapporte au monde terrestre (par opposition à l'éternité) » et terme de gramm. « qui concerne le temps »; temporalis est att. comme subst. par ST AUGUSTIN au sens de « pouvoir séculier ». Fréq. abs. littér.:1 640. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 1 365, b) 817; XXe s.: a) 2 374, b) 3 943.
DÉR. Temporellement, adv. Dans l'ordre temporel. a) Anton. spirituellement. Une œuvre dite de sainte Véronique en vue de secourir temporellement et surnaturellement les prêtres (BLOY, Journal, 1900, p. 14). b) Anton. spatialement. On peut penser que la difficulté que propose cette persistance involontaire de l'habitude sous toutes ses formes serait sinon résolue, du moins correctement posée, si nous étions capables de la penser temporellement et non spatialement, comme une continuation involontaire de nous-même et non comme une conservation matérielle dans l'espace du cerveau (RICŒUR, Philos. volonté, t. 1, 1949, p. 279). []. Att. ds Ac. dep. 1694. 1res attest. a) ca 1200 « dans l'ordre temporel » (Moralités sur Job, 319, 1 ds T.-L.), b) 1920 philos. « relativement au temps » (Théol. cath. t. 4, p. 947); de temporel, suff. -ment2. — Fréq. abs. littér.: 36.

temporel, elle [tɑ̃pɔʀɛl] adj.
ÉTYM. V. 1190; temporal « époque », v. 1150; lat. temporalis « temporaire » et « temporel », de tempus, oris « temps ».
1 Qui est du domaine du temps, des choses qui passent (par oppos. à éternel, infra, cit. 12). || Les choses, les beautés temporelles (→ Amour, cit. 47; attache, cit. 13, Molière). || Le destin (cit. 27) de chacun, reflet temporel de son éternité. || Les joies (cit. 29) temporelles.
1 Une autre liaison du même temps n'est pas éteinte, et me leurre encore de cet espoir du bonheur temporel, qui meurt si difficilement dans le cœur de l'homme.
Rousseau, les Confessions, V.
Par ext. Qui est du domaine des choses matérielles (par oppos. à spirituel, I. 3.). Séculier, terrestre. || Biens temporels. Charnel (→ Figuratif, cit. 1; gaspiller, cit. 4). || Intérêt temporel (→ Front, cit. 40; gagner, cit. 39). || Puissance, force temporelle (→ Autorité, cit. 29; entreprise, cit. 13; 2. pratique, cit. 4).
2 Les mystiques sont beaucoup moins ennemies entre elles que les politiques ne le sont entre elles. Parce qu'elles n'ont point comme les politiques à se partager sans cesse une matière temporelle, un monde temporel, une puissance temporelle incessamment limitée.
Ch. Péguy, la République…, p. 235.
N. m. || Le temporel.
a (Mil. XVIIe). || Le temporel : autorité civile qui s'exerce sur les biens et les personnes (par oppos. au spirituel).
b Le temporel et le spirituel (→ Gratuité, cit. 4; insoutenable, cit. 2; négoce, cit. 5; prince, cit. 2).
c (1497). Vx. Revenu qu'un ecclésiastique tirait de ses fonctions, de ses bénéfices. Bénéfice.
2 (1798). Gramm. Qui concerne, qui marque le temps, les temps. || Valeur temporelle d'une forme (→ Devoir, cit. 30; infinitif, cit. 5; participe, cit. 2; 1. passé, cit. 19). || Subordonnées temporelles : propositions circonstancielles de temps, introduites par des conjonctions marquant la concordance ou la simultanéité (quand, lorsque, alors que, pendant que,…), l'antériorité (avant que, jusqu'à ce que,…), la postériorité (après que, dès que, depuis que,…). || Systèmes, tours temporels.
3 En étudiant les temps, nous avons dit quelle part importante le français faisait à la notion d'aspect (…) Nous allons retrouver la plupart de ces aspects dans les circonstancielles temporelles : — 1o Aspect de répétition (toutes les fois que, quand, etc.); — 2o Aspect duratif (pendant que, tandis que, tant que, jusqu'à ce que, etc.); — 3o Aspect de progression dans la durée (à mesure que); — 4o Aspect de l'accompli (depuis que, une fois que, après que, etc.); — 5o Aspect du récemment accompli (dès que, aussitôt que, à peine… que, etc.).
G. et R. Le Bidois, Syntaxe du franç. moderne, §1405.
3 Didact. Relatif au temps, situé dans le temps (surtout par oppos. à spatial). || Nature spatiale ou temporelle d'une œuvre. Spatio-temporel (cit. 18; → aussi Forme, cit. 80; ordre, cit. 4). || Déroulement temporel (→ Image, cit. 13).
CONTR. Atemporel, éternel, intemporel; ecclésiastique, religieux, spirituel.
DÉR. Temporellement.
COMP. Atemporel.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • temporel — temporel, elle (tan po rèl, rè l ) adj. 1°   Qui passe avec le temps, par opposition à éternel. •   Les choses visibles sont temporelles, mais les invisibles sont éternelles, SACI Bible, St Paul, 2e épît. aux Corinth. IV, 18. •   L amour qui nous …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Temporel — et spirituel Les termes de cet article sont fréquemment amalgamés : en organisation sociale : temporel , spirituel Temporel et Spirituel sont des termes dont l opposition relève de la structure du pouvoir dans la société passée. Dans le …   Wikipédia en Français

  • temporel — Temporel, [tempor]elle. adjectif. Qui passe avec le temps, perissable. Il est opposé à Eternel & Spirituel. Les plaisirs temporels ne doivent pas estre comparez à ceux de l Eternité. il ne faut pas preferer les biens temporels aux spirituels. Il… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • TEMPOREL — ELLE. adj. Qui passe avec le temps, périssable. Il est opposé à Éternel et à Spirituel. Les biens temporels ne doivent pas être comparés à ceux de l éternité. Il ne faut pas préférer les biens temporels aux spirituels.   Il signifie aussi,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • temporel — laikinis statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. time dependent vok. zeitabhängig rus. временной; зависимый от времени pranc. dépendant du temps; temporel …   Automatikos terminų žodynas

  • temporel — См. temporale …   Пятиязычный словарь лингвистических терминов

  • Temporel — Timelig, verdslig …   Danske encyklopædi

  • Temporel (série télévisée) — Temporel (Catweazle) est une série télévisée britannique des années 1970. La série comprend deux saisons de 13 épisodes pour un total de 26 épisodes et fut produite en 1969 1970. Synopsis La série raconte les aventures d’un sorcier du Moyen Âge… …   Wikipédia en Français

  • Temporel et spirituel —  En en organisation sociale, les termes temporel et spirituel sont fréquemment amalgamés. Cet article vise à clarifier les notions. Dans l Occident chrétien, le pouvoir a été réparti entre autorités temporelles et spirituelles : à… …   Wikipédia en Français

  • TEMPOREL, ELLE — adj. Qui passe avec le temps, périssable; il est opposé à éternel et à Spirituel. Les biens temporels ne doivent pas être comparés à ceux de l’éternité. Il ne faut pas préférer les biens temporels aux spirituels. Il signifie aussi Qui est… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.